Il est souvent difficile de trouver un appartement dans une ville dite “tendue” dès lors que l’on ne coche pas tous les critères financiers demandés.

Pour pallier cette problématique, il existe le mécanisme des garants, et il en existe plusieurs contrairement à ce qu’on pourrait penser.

 

Le garant personne physique

Tout d’abord, définissons ce qu’est une garantie, également appelée caution. C’est un contrat permettant au propriétaire d’être rassuré quant à un éventuel problème d’impayés. La personne “caution” s’engage auprès du propriétaire à payer à la place du locataire si ce dernier ne peut faire face à ses obligations. Il ne faut pas confondre le garant du locataire et la garantie loyers impayés, souscrite par le propriétaire.

Cela permet à des étudiants de louer un appartement sans avoir besoin de percevoir un salaire, ou bien à des personnes dont le salaire ne répond pas à la règle d’usage “gagner 3 fois le loyer”.

Ensuite, il y a deux types de caution: solidaire et simple. La première est la plus courante et signifie que le propriétaire peut se tourner vers le garant dès le 1er impayé du locataire. La seconde signifie que le propriétaire doit d’abord se tourner vers le locataire pour lui réclamer les sommes dues. Dans le cas où celui-ci est dans l’impossibilité d’honorer ses dettes, le propriétaire pourra alors se tourner vers le garant du locataire.

Le contrat de cautionnement doit être signé par les trois parties, à savoir le propriétaire, le locataire et le garant. Il doit mentionner une durée de validité ainsi que le champ de couverture, autrement dit ce que le garant devra payer en cas d’impayés (loyer, charges locatives, indemnités, etc).

 

Le garant personne morale

Le garant peut également être une entité publique ou privée. Il y a notamment la garantie Visale qui a été mise en place par l’Etat via Action Logement. Cette garantie est gratuite pour le locataire mais est soumise à une éligibilité. En effet, il y a une condition d’âge, de situation professionnelle, et également certaines conditions liées au bien. Vous pouvez aller vous renseigner juste ici.

Le garant peut également être une entreprise privée telle que GarantMe. C’est une garantie payante pour le locataire (en fonction du montant de ton loyer et du nombre de personnes à couvrir) mais qui ne nécessite pas d’avance d’argent comme une garantie bancaire. Vous pouvez vous renseigner juste ici. Vous avez le même principe chez d’autres sites tels que Unkle ou Cautioneo.

 

Le garant bancaire

Enfin, il y a la caution délivrée par un établissement bancaire. C’est une garantie qui n’est pas très développée mais qui a pourtant le mérite de rassurer les propriétaires et d’avoir peu de critères d’éligibilité. En effet, la caution bancaire est simple puisqu’il suffit de disposer d’un certain montant correspondant à un nombre de loyers (souvent défini par la banque) sur un compte bloqué. En cas d’impayés, le propriétaire se retournera vers la banque et demandera le déblocage des fonds.

Cela signifie néanmoins qu’il faut détenir une certaine somme d’argent pour pouvoir y accéder. Pour un loyer de 650€, si la banque vous demande 12 mois de loyers, il faudrait avoir une somme disponible de 7 800€.


Sachez que chez J’aime mon proprio nous vous accompagnons dans vos démarches et vous informons de toutes les possibilités qui s’offrent à vous afin de garantir une vie locative sereine et sans encombre.

Catégories : Location

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *